Savoirs Perdus

Alésia, on nous a volé notre histoire

Les découvertes archéologiques majeures semblent toujours se trouver dans les pays lointains entourés de mystères, je voudrais revenir sur une redécouverte qui m'a bouleversé il y a quatre ans. À vous de juger.

Quand mon âme d'enfant parle d'histoire

Je me souviens quand j'étais enfant, j'adorai déjà l'histoire antique, et particulièrement les civilisations égyptienne, grecque et romaine. Habitant dans une région riche en vestiges gallo-romains, je me suis intéressé à Alésia, non pas à travers l’apprentissage scolaire qui n'a que trop peu évoqué nos origines celtes, mais au hasard de mes lectures. Je me souviens de ma déception lorsque j'ai vu les images de notre Alésia qui ressemblait plus à un léger promontoire pas très imposant, ça me semblait même extrêmement plat. Ce qui m'avait le plus marqué c'était la reconstitution des fortifications romaines, pas la place forte d'Alésia qui faisait pâle figure dans mon imaginaire face à un château fort médiéval ...

alise chaux

À la découverte d'une autre histoire

Le site actuel d’Alésia, à Alise-Sainte-Reine (Bourgogne), est controversé depuis des décennies. Voici quatre ans, j'ai découvert André Berthier dans une de mes lectures. Cet archéologue français, décédé en 2000, s'est intéressé au siège d'Alésia, et a eu l'idée géniale du portrait-robot. Il n'a retenu du site que les éléments géographiques, topographiques et hydrographiques permettant de dégager les caractéristiques du site recherché, ainsi que les données stratégiques et tactiques nécessaires (Wikipédia). Résidant alors en Algérie, et équipé de cartes d'état-major, totalisant 5m de côté tout de même, il a suivi la progression de César et ses légions sur le territoire Celte en déplaçant son portrait-robot. Et là, il découvre avec stupéfaction un site qui concorde trait pour trait à la description de César, mais qui ne correspond pas à celui d'Alise-Sainte-Reine. De retour en France il se rend sur le lieu supposé, après des fouilles, son intuition lui donnera raison.

Alors où se trouve Alésia ?

Je ne suis pas scientifique ou archéologue, mais mon âme d'enfant n'a jamais été impressionnée par l’actuelle Alésia ; par contre celle de Chaux-des-Crotenay dans le Jura ... waouh ! Pendant plusieurs mois, j'ai lu des bouquins, des articles, visionné des vidéos, pour savoir pourquoi le site du Jura n'avait pas été retenu, et plus je lisais, plus j'étais convaincu par l'Alésia Jurassienne. Mis à part mes idées d'enfant, j'ai retenu de mes lectures quelques éléments qui me persuadent qu'on nous a volé notre histoire :

  • Diodore de Sicile écrivit à propos d'Alésia "c'est une très grande ville, foyer religieux et métropole de toute la Celtique"
  • Mégalithes sur le site jurassien : menhirs, dolmens, cromlech, tumulus ... Mais rien de semblable à Alise.
  • Site d'Alise trop petit pour les troupes de Vercingétorix,
  • L'oppidum d'Alise est d'un intérêt stratégique et militaire très limité, ce qui n'est pas le cas de la localisation dans le Jura
  • Il semble que les textes latins aient été interprétés pour convenir à Alise, mais ils correspondent parfaitement à Chaux-des-Crotenay
  • Blocage total des fouilles à Chaux-des-Crotenay par les "autorités compétentes", malgré d'intéressantes découvertes
  • Encore et toujours cette théorie du complot * ;)
Si vous avez un esprit libre, vous êtes invité à lire les ouvrages et articles de Franck Ferrand et Danielle Porte ainsi que les sites d'associations défendant l'hypothèse d'Alésia dans le Jura, m'est avis que vous ne regarderez plus notre histoire de la même manière.

* Note : Vous avez remarqué sur la page wikipédia André Berthier, le bandeau rouge "Désaccord de neutralité soulevé, à justifier" ... l'article actuel va dans le sens de la thèse officielle et décrédibilise les travaux de M. Berthier, ben ça alors !!!

Il ne faudrait pas dire Gaulois mais Celte

Le terme Gaulois a été inventé par le vainqueur Jules César, brillant propagandiste. N'est-ce pas là aussi un moyen de nous voler une partie de nos origines ? Alors je rends à César ce qui lui appartient, car nous sommes Celtes.

"En hani e ankoéha é istoér e gol ur loden ag é inéan" (dicton Breton)
Celui qui oublie ses racines perd une part de son âme

Belle journée inspirante


Ahiga.

Sources et liens


À propos

Quand on est un chercheur de vérité, ouvrir les yeux sur l'univers dans lequel vit l'humanité est souvent terrible, mais réserve aussi de belles découvertes. Je me suis toujours senti impliqué dans une démarche que je ne pouvait expliquer, en ceci je remercie tous les travailleurs de lumière pour les messages d'amour et de paix qui ont fait écho à ces questions longtemps sans réponses. Quand on parle de reconnexion, il ne s'agit bien évidemment pas d'internet, mais ça vous l'avez déjà compris ...

Citations

  • La légende du Colibri. Je fais ma part !
  • La vérité
  • Les marques
  • Les lois
  • Le gratuit
  • Ignorance
  • L'alimentaire
  • Amérindiens